Contacter le RP

Pour utiliser cette fonctionnalité, vous devez bénéficier d'un compte Babbler.

arrow_back

Babbler permet aux journalistes et communicants de collaborer plus simplement.

En vous connectant, vous pourrez accéder gratuitement aux espaces presse des centaines d'entreprises de vos secteurs qui sont sur Babbler, entrer en contact direct avec leurs équipes RP mais aussi y partager vos prochains sujets !

Leurs espaces presse sont sur Babbler :

Vous êtes à 1 clic de l'inscription !

Précédent

Content de vous revoir !

Communiqué

Chut magazine se lance au format papier pour rendre le numérique accessible à tous
timer minutes de lecture minute de lecture

Copier le lien
Convaincues que l'innovation est un sujet de société majeur de notre époque, les cofondatrices de Chut Magazine lancent une version papier, afin d'adresser les enjeux du numérique à un plus large public. Une campagne de crowdfunding sur KissKissBankBank est en cours pour le financement du premier numéro attendu en octobre prochain.
<p>Sophie Comte et Aurore Bisicchia, cofondatrices Chut Magazine</p>

Cliquez sur l'image pour obtenir le format original

Sophie Comte et Aurore Bisicchia, cofondatrices Chut Magazine

Paris, le 13 juin 2019.  Un an après la version en ligne de Chut magazine, le média opte pour un format papier trimestriel, un choix assumé en dépit d’une époque où règne le « tout numérique ». Le format papier reste en effet un format privilégié, pour parler sur un temps long, y compris quand il s’agit de technologies.

Le choix du papier se révèle également pertinent au regardde la fracture numérique. Si ces enjeux concernent tout le monde, alors mêmeceux qui sont le moins connectés doivent y avoir accès.  

Le numérique ne concerne en effet pas seulement quelquesprofessionnels. Depuis 30 ans, le web bouleverse notre société. Il permet à desmouvements de citoyenneté comme MeToo ou la Marche pour le Climat d’émerger,comme il cristallise toutes les tensions autour des problématiques d’addiction,de fake news ou encore de cyberharcèlement.

Ni technophile, ni technophobe, Chut fait le constat que lestechnologies font désormais partie de nos vies. Le magazine invite à laréflexion sur son impact, bon ou moins bon, pour permettre à chacun de mieuxappréhender la transformation de notre société.

Les femmes sont encore peu présentes dans les métiers destechnologies. On constate seulement 10 % de femmes dans les métiers destechnologies (développement web, engineering), elles atteignent 30 % despostes lorsque l’on ajoute les fonctions support (communication et marketing). Etseules 10% des startups sont créées par des femmes*. Pourtant, l’enjeu est detaille. Actuellement, ce sont principalement les hommes qui imaginent avec desalgorithmes et de l’intelligence artificielle la société de demain. Il devientdonc impératif de créer des équipes mixtes au sein des entreprises.   

Et pour qu’elles soient mixtes, il faut donner envie auxfemmes de s’intéresser à ces métiers, leur montrer que le numérique lesconcerne aussi.  C’est pourquoi Chut valorise ainsi une prise de paroleinclusive.

Créé par deux femmes, Aurore Bisicchia et Sophie Comte, le magazine souhaitemontrer un nouveau visage des technologies, sous le signe de la diversité pourcontrer l’image du geek.

inscrit avec succès

Félicitations, vous êtes inscrit sur BABBLER !

Pour découvrir dès maintenant toutes les actualités qui vous attendent sur Babbler, consultez votre newsfeed !

Vos domaines ont été préselectionnés. Vous pouvez les compléter en cliquant ici