Contacter le RP

Pour utiliser cette fonctionnalité, vous devez bénéficier d'un compte Babbler.

arrow_back

Babbler permet aux journalistes et communicants de collaborer plus simplement.

En vous connectant, vous pourrez accéder gratuitement aux espaces presse des centaines d'entreprises de vos secteurs qui sont sur Babbler, entrer en contact direct avec leurs équipes RP mais aussi y partager vos prochains sujets !

Leurs espaces presse sont sur Babbler :

Vous êtes à 1 clic de l'inscription !

Précédent

Content de vous revoir !

Communiqué de presse

Création de notre startup: un an après, où en sommes-nous ?
timer minutes de lecture minute de lecture

Copier le lien
Le 22 décembre 2017 naissait notre startup. Un projet ambitieux qui allait s'avérer être aussi une incroyable aventure humaine. Pour célébrer comme il se doit le 1er anniversaire de notre « bébé digital » en pleine croissance, nous avons choisi de revenir sur ces 12 mois d'activité.

Cliquez sur l'image pour obtenir le format original

Le 22 décembre 2017 naissait notre startup. Un projet ambitieux qui allait s’avérer être aussi une incroyable aventure humaine.

Pour célébrer comme il se doit le 1er anniversaire de notre « bébé digital » en pleine croissance, nous avons choisi de revenir sur ces 12 mois d’activité aussi intenses que passionnants. Retour sur notre histoire. L’histoire de Lifizz.


1- Une idée, un projet, une startup


Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends. Nelson Mandela

Dans notre expertise première, l’accompagnement en immobilier d’entreprise, nous étions performants. Notre maîtrise du sujet était réelle. Mais une fois les entreprises installées dans de nouveaux locaux, que se passait-il en termes d’accompagnement ? Pas grand-chose, c’est vrai. Mais ce n’était pas notre métier, il faut l’avouer.

Or, pour ces entreprises fraîchement installées, les besoins ne faisaient que commencer. Il nous semblait nécessaire de leur faciliter le quotidien, mais également de favoriser le bien-être de leurs collaborateurs. 

Et si nous faisions en sorte de pouvoir les accompagner, elles, mais aussi toutes les autres, en mettant à leur disposition une plateforme regroupant les meilleurs prestataires de services, capables de répondre en toute confiance à leurs besoins au quotidien ?

Mais, allions-nous y arriver ? L’ambition n’était-elle pas trop élevée ?

Nous le savions, la durée de vie des startup françaises était de 4 ans. Aux Etats-Unis, c’était carrément une startup sur deux qui ne parvenait pas à survivre après avoir soufflé sa 1ère bougie.

Alors, oui, c’était vrai. Mais ne disait-on pas « qui ne tente rien n’a rien » ?

L’idée était née. Il nous restait donc à lancer le projet, tout en veillant à respecter notre budget…



2- Ne pas confondre vitesse et précipitation


Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Jean de La Fontaine

Nous le savions, l’une des premières causes d’échec des startup était d’avoir voulu aller trop vite. Nous avons donc pris le temps. Pris le temps de développer sur le papier notre vision. D’analyser les possibilités de réussir et les probabilités de nous louper.

La pression était aussi grande et que le projet nous animait. Par quel bout commencer ? Comment allions-nous nous appeler ? Qui devions-nous recruter ? Et finalement, quand notre plateforme allait-elle se lancer ?

Au fil des semaines, nous avons trouvé les réponses à toutes ces questions. Notre équipe s’est étoffée, la liste des services que nous souhaitions proposer également. Une architecture se dessinait, il n’allait pas falloir trop attendre pour la développer. Mais nous prenions le temps de construire une base solide. Nous savions que c’était grâce à elle que nous allions peut-être pouvoir réussir sans difficulté notre décollage…



3- Comprendre les besoins des utilisateurs : l’étape cruciale


Quoi qu’il arrive, j’apprends. Je gagne à tout coup. Marguerite YOURCENAR

Notre plateforme allait accompagner les entreprises au quotidien. Nous le savions, elles avaient toutes besoin d’aide dans la gestion de leurs services. Mais plus en détail, ça donnait quoi ?

Cela fut une évidence pour nous : pour développer une plateforme répondant au mieux aux attentes des futurs utilisateurs, nous devions impérativement savoir ce dont ils avaient vraiment besoin. Pour cela, nous avions cette belle volonté : partir à leur rencontre.

Amis, famille, anciens collègues, ce sont dans un premier temps eux qui ont joué le jeu du client intéressé par le projet. Ils nous ont éclairés en nous donnant leur vision du sujet.

Ensuite, les appels prospectifs se sont comptés par centaines, tout comme les emails de prise de contact, de sollicitation d’un rendez-vous et, preuve que notre idée de plateforme plaisait, nous avons eu l’opportunité de rencontrer beaucoup d’opérationnels dans les entreprises, qui ont accepté de nous ouvrir leurs portes et nous ont aiguillés en nous racontant leur quotidien.En nous exposant les problématiques rencontrées. En nous confiant ce qui leur permettrait vraiment de simplifier leurs journées.

Partir à la source était notre plus grande ressource…



4- Des partenaires de qualité, sinon rien


Au fil des mois, notre vision s’était affinée. Lifizz avait vraiment commencé à se dessiner. Il nous fallait maintenant trouver les bons prestataires. Ceux qui allaient pouvoir répondre aux besoins des utilisateurs. Ceux qui étaient parmi les meilleurs de leur spécialité. De véritables partenaires qualifiés et de confiance.

Nous avions défini en amont des critères de sélection. Il n’était pas question pour nous de mettre en ligne un annuaire de professionnels lambda. Nous voulions pouvoir allier fiabilité, qualité, réactivité et compétitivité.

Mais avant de les référencer, nous allions devoir effectuer de nombreuses vérifications et leur faire passer des évaluations.

Cela prendrait le temps qu’il faudrait, mais sans d’excellents prestataires, notre plateforme n’aurait aucun intérêt. Nous sommes donc partis à leur rencontre avec entrain et détermination…



5- Nom de code Lifizz


Je n’ai pas échoué. J’ai simplement trouvé 10.000 solutions qui ne fonctionnent pas. Thomas EDISON

A l’ère du digital, s’il y a une ressource dont on ne peut pas se passer lorsque l’on veut lancer son activité sur internet… c’est bien le développeur !

Force est de constater qu’une fois encore, nous avons eu la chance de trouver rapidement chaussure à notre pied.

Notre équipe technique n’a pas ménagé sa peine pour faire grandir notre plateforme, celle que nous avions imaginée ensemble et qui, de plus en plus, au fil du temps, nous ressemble. La masse de travail était immense et parfois, les bugs et autres « erreurs 500 » auraient pu les miner… mais jamais, ô grand jamais, ils ne se sont laissés abattre.

Et finalement, un jour de juin 2018, après des mois de travail acharné, notre plateforme a été mise en ligne. Beaucoup d’émotion, et un projet sous une nouvelle dimension…



6- Un an après, un sentiment de fierté


Ca fera un an le 22 décembre 2018 que notre plateforme a été créée. Après quelques mois d’activité, nous pouvons d’ores et déjà recenser plus de 60 prestataires, 100 services, et bientôt un millier de demandes formulées. Notre équipe est composée de 10 passionnés tous animés par une volonté : continuer de développer une plateforme de services B2B de qualité. Pour cela, une règle : l’agilité !



Cette aventure, nous sommes fiers d’y participer et nous ne souhaitons qu’une chose : continuer à la faire vivre, et progresser.

Nous souhaitons donc un joyeux premier anniversaire à Lifizz et, à vous tous qui nous suivez et nous faites confiance, nous vous disons un grand merci et vous souhaitons d’excellentes fêtes de fin d’année !


startup

 

  • Business
  • Com - Média
  • Éducation - RH
  • Emploi
  • + 8
  • Immobilier
  • Industrie - Services
  • Innovation
  • Innovation - R&D
  • Nomination - Awards
  • Portraits
  • Startup
  • Tech

Autres actualités de la marque

inscrit avec succès

Félicitations, vous êtes inscrit sur BABBLER !

Pour découvrir dès maintenant toutes les actualités qui vous attendent sur Babbler, consultez votre newsfeed !

Vos domaines ont été préselectionnés. Vous pouvez les compléter en cliquant ici

  • Business
  • Com - Média
  • Éducation - RH