Contacter le RP

Pour utiliser cette fonctionnalité, vous devez bénéficier d'un compte Babbler.

arrow_back

Babbler permet aux journalistes et communicants de collaborer plus simplement.

En vous connectant, vous pourrez accéder gratuitement aux espaces presse des centaines d'entreprises de vos secteurs qui sont sur Babbler, entrer en contact direct avec leurs équipes RP mais aussi y partager vos prochains sujets !

Leurs espaces presse sont sur Babbler :

Vous êtes à 1 clic de l'inscription !

Précédent

Content de vous revoir !

Communiqué

L'opinion des Français sur l'hospitalisation en ambulatoire - Une étude exclusive réalisée par l'institut Gece pour Medicalib
timer minutes de lecture minute de lecture

Copier le lien
83% des Français sont favorables à l'hospitalisation en ambulatoire mais certaines barrières devront être levées pour assurer son développement et atteindre les objectifs fixés par le gouvernement !
<p>Infirmière à domicile</p>

Cliquez sur l'image pour obtenir le format original

Infirmière à domicile

Paris, le 21 octobre 2019 – L’hospitalisation en ambulatoire concerne aujourd’hui près de 50% des interventions chirurgicales et le gouvernement a fixé l’objectif de 70% pour 2022. Dans ce contexte, une étude réalisée pour Medicalib par l’institut Gece met en lumière les perceptions des Français par rapport à l’hospitalisation en ambulatoire.L’enquête a été réalisée au cours du mois de septembre 2019, auprès d’un échantillon de plus de 800 personnes, représentatif de la population française majeure.
Si les Français font preuve d’un large soutien à son développement, ceux-ci expriment également certaines appréhensions qui devront trouver une réponse pour que les objectifs fixés par le gouvernement soient atteints en 2022. 



Les Français sont largement favorables à l’hospitalisation en ambulatoire

Le développement de l’hospitalisation en ambulatoire fait l’objet d’un large consensus parmi les Français, toutes générations et catégories socio-professionnelles confondues.Ils perçoivent les avantages de l’hospitalisation en ambulatoire :

  • Près de 8 personnes sur 10 soulignent le fait de bénéficier d’une convalescence à domicile.
  • La réduction des coûts d’hospitalisation arrive en seconde position, avec 71% des Français qui perçoivent cet avantage.


Pouvoir regagner rapidement son domicile, cadre rassurant et sécurisant, constitue ainsi le premier avantage perçu par les Français.

Ces avantages perçus vont de pair avec les craintes exprimées par les Français par rapport à l’hospitalisation classique, avec séjour à l’hôpital. Ces craintes sont majoritairement d’ordre matériel (manque de confort, qualité de la nourriture, sentiment d’insécurité…) pour 58% des Français. 22 % des français craignent également dans l’hospitalisation en établissement une perte de liberté et/ou une rupture avec leurs proches.


L’hospitalisation en ambulatoire suscite néanmoins certaines appréhensions de la part des Français

Malgré ce large soutien, les Français expriment des inquiétudes par rapport à l’hospitalisation en ambulatoire. Celles-ci concernent en premier lieu les soins et leur niveau de qualité (risque de complications et de rupture de la continuité des soins après le retour à domicile) : 2 Français sur 3 y font référence. 

L’impact de l’hospitalisation en ambulatoire et des soins à domicile qui en découlent sur les proches et l’entourage des patients est également cité par un tiers des Français. Face à l’hospitalisation en ambulatoire, ils expriment également des craintes d’ordre administratif. 

Cette crainte est d’autant plus forte que les Français sont mal renseignés sur le sujet de l’organisation des soins à domicile : moins d’un Français sur deux (45%) a conscience que l’organisation des soins à domicile est à la charge du patient ; la majorité pense que c’est à l’hôpital, la Sécurité Sociale ou leur mutuelle de prendre en charge cette organisation. 


« L’étude fait nettement
apparaître que la
recherche et la prise de contact avec un professionnel de santé pour l’organisation des soins à domicile est une barrière potentielle au développement de l’hospitalisation en ambulatoire à large échelle, et à l’objectif de 70% en 2022 ! »
explique Nicolas Baudelot, co-fondateur de Medicalib.


Dans ce contexte, les initiatives permettant de faciliter l’organisation des soins à domicile sont plébiscitées par les Français. 

Les Français expriment un intérêt très marqué pour les services facilitant l’organisation des soins à domicile à la suite d’une hospitalisation en ambulatoire, notamment des plateformes pour trouver rapidement un professionnel de santé à domicile.

Ils attendent en majorité que ces services soient proposés par l’établissement où a eu lieu l’hospitalisation

Et 78% sont prêts à utiliser eux-mêmes ces services pour faciliter leur retour à domicile.




--

Contacts presse Medicalib :

Lisa GRIS : lisa.gris@medicalib.fr / 06 74 74 46 45

Louis JOSSE louis.josse@medicalib.fr / 06 24 10 04 70

 Annelyse FROMENTIN (agence Les Nouvelles RP) : annelyse@lesnouvellesrp.com / 06 28 06 02 09


--

Medicalib propose aux patients et aux établissements de santé une plateforme clé en main pour organiser facilement les soins à domicile.

Medicalib.fr est une plateforme en ligne qui permet de trouver facilement un professionnel de santé qui se déplace à domicile. En 3 minutes, le patient ou l’établissement de santé remplit sa demande et Medicalib s’occupe de trouver en moins d’une heure un professionnel de santé diplômé d’Etat disponible et proche du domicile du patient. Chaque mois, ce sont plus de 12 000 patients qui font appel à Medicalib à travers toute la France. Le service est également utilisé par plusieurs dizaines d’établissements de santé pour offrir un service supplémentaire à leur patient en les aidant à organiser au mieux leur retour à domicile.


Autres actualités de la marque

inscrit avec succès

Félicitations, vous êtes inscrit sur BABBLER !

Pour découvrir dès maintenant toutes les actualités qui vous attendent sur Babbler, consultez votre newsfeed !

Vos domaines ont été préselectionnés. Vous pouvez les compléter en cliquant ici