Contacter le RP

Pour utiliser cette fonctionnalité, vous devez bénéficier d'un compte Babbler.

arrow_back

l’outil gratuit dédié aux journalistes
Ne subissez plus l’info, maîtrisez-la

Vous pouvez vous désinscrire gratuitement. Nous utiliserons les informations que vous nous avez fournies afin de vous transmettre des contenus ciblés comme décrit dans nos Règles de confidentialité.


En vous inscrivant, vous pourrez contacter des centaines de RP dont :

Vous pouvez vous désinscrire gratuitement. Nous utiliserons les informations que vous nous avez fournies afin de vous transmettre des contenus ciblés comme décrit dans nos Règles de confidentialité.

Caroline Grangie
Leboncoin
Responsable relation médias
Manon Guignard
Uber
Communication Associate
Sheherazade Renoux
PMU
Responsable communication

Pour en savoir plus, regardez la vidéo

Vous êtes à 1 clic de l'inscription !
Qu'est-ce que Babbler ?

Précédent

Content de vous revoir !

Communiqué de presse

Etude Legalstart: La femme, un entrepreneur désavantagé ?
timer minutes de lecture minute de lecture

Copier le lien
etude-legalstart-la-femme-un-entrepreneur-desavantage

Cliquez sur l'image pour obtenir le format original


Communiqué Legalstart.fr

Paris, le 8 mars 2018

La femme, un entrepreneur désavantagé ?

Même si 35% des femmes pensent qu’il est plus difficile d’entreprendre en étant une femme et que 60% des femmes ne se sentent pas prises au sérieux dans leur activité professionnelle, elles sont une écrasante majorité (82%) à rester optimistes sur leurs capacités à entreprendre


A l’occasion de la journée de la femme, Legalstart.fr, la première plateforme juridique en ligne à destination des petites entreprises a effectué un sondage[1] auprès de ses 70 000 clients, créateurs d’entreprises. 927 répondants témoignent de l’état de l'entrepreneuriat au féminin. On découvre ainsi que 60% des femmes ont déjà eu le sentiment de ne pas avoir été prises au sérieux dans le cadre du travail et que 35% d’entre elles estiment qu’il est plus difficile pour elles que pour un homme de créer leur entreprise.

La répartition inégale des femmes dans la création d’entreprise

Selon les chiffres de la création d’entreprise Legalstart.fr pour 2017, 31% des créateurs d’entreprises sont des femmes.

En fonction des secteurs d’activités, on observe des écarts très importants avec cette moyenne. Les femmes sont sous-représentées dans certains secteurs d’activité, notamment dans celui du BTP (4% de femmes entrepreneurs), des transports (7%) et internet/informatique (12%). A l’inverse, les femmes sont en revanche sur-représentées dans le domaine de l’artisanat (38%), de la mode/esthétisme (50%) et du paramédical (66%).

En revanche, elles se situent dans la moyenne dans les secteurs de l’immobilier (26%), du conseil et RH (28%), de l’alimentation/restauration (28%) et du service (28%).

L’égalité des sexes dans le monde du travail n’est pas encore acquise

Le sondage Legalstart.fr met en évidence que l’égalité des sexes dans le monde professionnel est un idéal mais pas encore une réalité. D’après le sondage réalisé, plus d’une femme sur deux (60%) a déjà eu l'impression de ne pas être prise au sérieux dans le cadre de son activité professionnelle à cause de son sexe. Dans le même sens, elles sont 35% à estimer que créer une société sera plus difficile pour elles que pour un homme.

Les deux principales difficultés rencontrées par les femmes lors de la création de leur entreprise sont l’obtention du soutien de partenaires financiers (53,8%) et l’obtention de partenariats commerciaux (46,2%).

Elles restent néanmoins positives car la très grande majorité des femmes entrepreneurs (81,5%) estiment qu'être une femme ne sera pas pour autant un obstacle à la création d'une entreprise.

L’expérience de leurs pairs semble être précieuse pour ces femmes entrepreneures car elles sont 46,4% à faire appel à des réseaux professionnels/networks, contre 31,6% chez les hommes.

Macron, l’administration et les femmes

58,6% des femmes considèrent que la politique du Président Macron soutient l'entrepreneuriat, alors que les hommes la plébiscitent plus largement (76,5%). Le sondage OpinionWay pour Legalstart.fr de mai 2017 désignait d’ailleurs Emmanuel Macron comme le candidat des entrepreneurs et le sondage vient donc logiquement conforter ce point de vue.

En revanche, les entrepreneurs hommes et femmes se rejoignent pour dire que l'administration n'encourage pas l'entreprenariat (73%) alors que les startups du droit contribuent à la simplification (78%).

Pour Timothée Rambaud, co-fondateur de Legalstart.fr : « cette étude montre un certain optimisme chez les femmes et pour l’entrepreneuriat de manière plus générale. En identifiant les difficultés rencontrées actuellement par les femmes dans le développement de leur projet, nous pouvons tous agir au niveau individuel et collectif pour démocratiser la création d’entreprise et que chacun ait droit à sa chance. Le climat actuel, lié à l’avènement de nouvelles technologies, participe au dynamisme de l’économie française ».

A propos de Legalstart.fr


Créée en 2013 par Timothée Rambaud, Pierre Aïdan et Stéphane Le Viet, Legalstart.fr est la première solution en ligne de création de documents juridiques et de formalités administratives à destination des TPE/PME. Le site permet à un professionnel de gérer lui-même l’ensemble de ses besoins juridiques : créer une entreprise, déposer une marque, rédiger un contrat de travail ou encore recouvrer une facture impayée. Pour les problématiques plus complexes, Legalstart.fr propose également une solution de mise en relation avec des avocats spécialisés grâce à son réseau de plus d’une centaine de partenaires dans tous les domaines du droit.

Legalstart.fr est lauréat du Concours d’innovation numérique et a obtenu le Pass French Tech auprès de Cap Digital. Legalstart.fr est membre de l’association gouvernementale Transition Numérique Plus (ATN+) qui aide les PME/TPE dans leur développement digital.


Télécharger des visuels : ici

Plus d'informations sur www.legalstart.fr


Contacts Presse :

Jean-François Kitten : jf@licencek.com / M : +33 (0)6 11 29 30 28

Stéphanie Moy : s.moy@licencek.com / T : +33 (0)6 62 65 86 84



[1] * Etude menée en ligne du 27 février au 5 mars 2018 sur un échantillon de 927 répondants


  • Business
  • Com - Média
  • Économie - Finances
  • Femmes entrepreneurs
  • + 4
  • Industrie - Services
  • Innovation
  • Startup
  • Tech

Autres actualités de la marque

inscrit avec succès

Félicitations, vous êtes inscrit sur BABBLER !

Pour découvrir dès maintenant toutes les actualités qui vous attendent sur Babbler, consultez votre newsfeed !

Vos domaines ont été préselectionnés. Vous pouvez les compléter en cliquant ici

  • Business
  • Com - Média
  • Économie - Finances