Contacter le RP

Pour utiliser cette fonctionnalité, vous devez bénéficier d'un compte Babbler.

arrow_back

Babbler permet aux journalistes et communicants de collaborer plus simplement.

En vous connectant, vous pourrez accéder gratuitement aux espaces presse des centaines d'entreprises de vos secteurs qui sont sur Babbler, entrer en contact direct avec leurs équipes RP mais aussi y partager vos prochains sujets !

Leurs espaces presse sont sur Babbler :

Vous êtes à 1 clic de l'inscription !

Précédent

Content de vous revoir !

Communiqué

Hal Hartley : DVD + livre
timer minutes de lecture minute de lecture

Copier le lien
DVD du film inédit de Hal Hartley The Girl from Monday + livre inédit consacré à Hal Hartley

Cliquez sur l'image pour obtenir le format original

DVD du film inédit en France de Hal Hartley, The Girl from Monday

+ scénario du film

+ livre consacré à Hal Hartley, richement illustré + fac similés des carnets de Hal Hartley !

Hal Hartley  est un réalisateur américain dont la place et la trajectoire au sein du cinéma contemporain sont uniques.
Uniques par leur style, leur force et leur originalité. Uniques, car il aura marqué toute une génération de cinéphiles  durant les années 90 avant de s’engager dans une voie toujours plus indépendante et à contre-courant de son époque, au risque de disparaître du système. Aujourd’hui  plus farouchement indépendant que jamais, Hartley  écrit, finance, réalise et distribue des œuvres toujours plus exigeantes et qui ne ressemblent à aucune autre.
Cet ouvrage collectif a pour vocation de revenir sur ce que Hal Hartley a signifié et signifie encore et toujours pour une certaine génération de cinéphiles. Les textes présentés ici – récits, essais, collections de souvenirs et même poèmes – n’ont aucune prétention critique et ne visent qu’à exprimer la passion de leurs auteurs pour un cinéma à part, qui marque sa différence. Ils sont précédés d’une première partie où sont présentés les carnets de notes de Hal Hartley, certains de ses textes et interviews (dont un entretien avec Jean-Luc Godard) et d’entretiens exclusifs avec deux de ses acteurs fétiches, Elina Löwensohn  et Martin Donovan.
Pris dans leur ensemble, ces textes  dressent le portrait d’un artiste hors du commun et invitent à le redécouvrir.

La série de textes de ce recueil vise précisément à combler ce vide bibliographique, à rendre hommage à celui qui a profondément marqué les esprits avec ses films hors du commun et à rappeler qu’il n’a jamais cessé de produire des œuvres toujours plus exigeantes, dans la liberté la plus totale. Ces textes ne sont ni des études, ni des analyses, et ils n’ont aucune prétention universitaire ou critique. Ce sont des cris du cœur émanant d’artistes, d’auteurs ou de simples admirateurs qui n’ont jamais oublié ce que le cinéma de Hal Hartley leur a apporté.



The Girl from Monday (DVD)

Une fille venue de l’espace tombe dans l’océan. Être venu d’une lointaine constellation nommée Monday, elle prend la forme d’une belle jeune femme afin de partir à la recherche d’un ami, arrivé des années plus tôt. Elle le soupçonne d’avoir des ennuis et, peut-être, d’être pris au piège dans le corps qu’il a adopté. Là d’où elle vient, en effet, les êtres n’ont pas de corps…
Mais le monde dans lequel elle vient de tomber est en plein bouleversement…
En effet, immédiatement après la « Grande Révolution », la ville-état de New York a été libérée par Triple M, le Major Multimedia Monopoly, qui y a instauré la « Dictature du Consommateur », assurant par là aux citoyens un choix plus grand, l’autonomie personnelle, la réforme humanitaire et le progrès technologique.
Jack Bell travaille pour l’agence de pub qui a propulsé Triple M au pouvoir et se trouve être celui-là même qui a suggéré les fondements de sa politique avec la « Loi sur la valeur humaine ». Tout un chacun est désormais une valeur boursière qui s’échange sur le marché : pour chaque rapport sexuel qui n’aboutit pas à une union, la valeur des participants se trouve augmentée en accord avec l’état du marché.
Horrifié par la déshumanisation qui s’ensuit, Jack est également le leader de la Contre-Révolution, dont les partisans perpétuent chaque jour des actes audacieux contre l’empire : faire l’amour juste parce que cela fait du bien, interrompre l’émission des journaux télévisés tenus par l’état-entreprise, distribuer des copies de Walden – ouvrage désormais interdit –, et de manière générale, nuire au système en place.
Mais chaque mesure que prend Jack contre le régime semble mettre en danger un de ses amis : Cecile, la jolie jeune cadre avec qui il travaille, William, un adolescent séducteur et hyperactif qui est également le meilleur agent de Jack, ou encore Doc, son confident et informateur à l’Hôpital.
La fille venue de Monday se terre dans l’appartement de Jack, apprenant peu à peu à utiliser ce corps si nouveau. Jack et Doc ont déjà fait cette expérience. Ils savent que si elle reste trop longtemps et se fait des amis, elle sera prise au piège dans ce corps terrestre et qu’elle ne pourra plus jamais retourner dans son monde, l’étoile 147X de la constellation Monday.
Inévitablement surviennent des actes de bonté, des sacrifices, les être s’attachent et notre devoir les uns envers les autres perdure. À la fois tragique, drôle et très beau, The Girl From Monday est un faux film de science-fiction qui parle de la vie telle que nous la menons aujourd’hui.

Autres actualités de la marque

inscrit avec succès

Félicitations, vous êtes inscrit sur BABBLER !

Pour découvrir dès maintenant toutes les actualités qui vous attendent sur Babbler, consultez votre newsfeed !

Vos domaines ont été préselectionnés. Vous pouvez les compléter en cliquant ici