Contacter le RP

Pour utiliser cette fonctionnalité, vous devez bénéficier d'un compte Babbler.

arrow_back

Babbler permet aux journalistes et communicants de collaborer plus simplement.

En vous connectant, vous pourrez accéder gratuitement aux espaces presse des centaines d'entreprises de vos secteurs qui sont sur Babbler, entrer en contact direct avec leurs équipes RP mais aussi y partager vos prochains sujets !

Leurs espaces presse sont sur Babbler :

Vous êtes à 1 clic de l'inscription !

Précédent

Content de vous revoir !

Communiqué de presse

Point presse 29/11/18 : Comprendre le risque suicidaire de la personne âgée déprimée
timer minutes de lecture minute de lecture

Copier le lien
Au cours de ce point presse le 29 novembre à 14h30 au CHU de Nîmes, le CHU de Nîmes et la Fondation APICIL présenteront la recherche en cours pour comprendre les mécanismes spécifiques de la vulnérabilité suicidaire chez la personne âgée déprimée.
invitation-point-presse-9-novembre-14h30-chu-nimes-comprendre-le-risque-suicidaire-de-la-personne-agee-deprimee

Cliquez sur l'image pour obtenir le format original

AGIR ENSEMBLE CONTRE LA DOULEUR

La Fondation APICIL, reconnue par les médecins pour son engagement dans le soutien de projets de recherche dans le domaine de la douleur, a été contactée par le Professeur Fabrice Jollant pour contribuer au financement du projet de recherche très innovant « Bases cérébrales de la douleur psychologique et du risque suicidaire chez la personne âgée déprimée ».

Cette recherche a été cofinancée par la Fondation APICIL (20 840€), la fondation de l’Avenir et le CHU de Nîmes.

Qu’est-ce qu’une fondation ?

Une fondation est l’acte par lequel une ou plusieurs personnes physiques ou morales décident l’affectation irrévocable de biens, droits ou ressources à la réalisation d’une oeuvre d’intérêt général et à but non lucratif. La Fondation APICIL, reconnue d’utilité publique se positionne comme une valeur ajoutée aux missions de la collectivité, comme un starter de projets, un incubateur d’innovation. Les projets innovants, originaux sont encouragés pour donner de l’ampleur à des moyens efficaces mais trop peu développés qui ne bénéficient pas toujours de financements publics.

CONTEXTE DE LA RECHERCHE

Cause de 800 000 morts chaque année dans le monde, le suicide représente un important problème de santé publique. En France, plus de 10 000 personnes décèdent chaque année de suicide, et 10 à 20 fois plus tentent de se suicider (données Observatoire National du Suicide 2016). Avec 16 suicides pour 100 000 habitants, la France se situe au-dessus de la moyenne européenne. Le fardeau économique des conduites suicidaires dans notre pays est estimé à 5 milliards d’euros par an. De toutes les tranches d’âge, ce sont les personnes âgées qui présentent les taux de suicide les plus élevés, un fait peu connu. Améliorer la prévention du suicide nécessite d’améliorer la connaissance des mécanismes complexes conduisant une personne à cet acte terrible. Un des mécanismes suicidaires centraux est la douleur psychologique intense.

"À ce jour, très peu d’études ont examiné le fonctionnement cérébral du sujet âgé à risque suicidaire, et peu de données existent concernant les fondements biologiques de la douleur psychologique en général. Ce projet novateur se propose donc d’améliorer notre compréhension du processus suicidaire en étudiant spécifiquement, à l’aide de la neuro-imagerie, les bases cérébrales de la vulnérabilité suicidaire, notamment le fonctionnement cérébral associé à la douleur psychologique chez la personne âgée déprimée. Ces travaux pourraient ouvrir des pistes originales de traitement de la crise suicidaire et de prévention du suicide." Pr Fabrice JOLLANT

En pièce jointe, vous trouverez l'invitation presse en pdf


Nous vous remercions de bien vouloir vous inscrire à ce point presse en confirmant votre présence, avant le 28 novembre, auprès de Wilma Odin-Lumetta.


Rendez-vous à la salle d'honneur de la Direction Générale, Bâtiment polyvalent, CHU de Nîmes, place du Pr R.Debré, 20029 Nîmes, le jeudi 29 novembre 2018 à 14h30.


Contacts presse Fondation APICIL contre la douleur 

Wilma Odin-Lumetta wilma.odin@buro2presse.com - 06 83 90 25 64

Nathalie Aulnette - 21, place Bellecour, 69002 LYON - nathalie.aulnette@fondation-apicil.org

www.fondation-apicil.org


Contact presse CHU de Nîmes

Benjamin Héraut benjamin.heraut@chu-nimes.fr - 06 78 93 70 25

www.chu-nimes.fr

 

  • Innovation - e-Santé
  • Médecine
  • Santé

Autres actualités de la marque

inscrit avec succès

Félicitations, vous êtes inscrit sur BABBLER !

Pour découvrir dès maintenant toutes les actualités qui vous attendent sur Babbler, consultez votre newsfeed !

Vos domaines ont été préselectionnés. Vous pouvez les compléter en cliquant ici

  • Innovation - e-Santé
  • Médecine
  • Santé