Contacter le RP

Pour utiliser cette fonctionnalité, vous devez bénéficier d'un compte Babbler.

arrow_back

Babbler permet aux journalistes et communicants de collaborer plus simplement.

En vous connectant, vous pourrez accéder gratuitement aux espaces presse des centaines d'entreprises de vos secteurs qui sont sur Babbler, entrer en contact direct avec leurs équipes RP mais aussi y partager vos prochains sujets !

Leurs espaces presse sont sur Babbler :

Vous êtes à 1 clic de l'inscription !

Précédent

Content de vous revoir !

Communiqué de presse

Jeux d'arts, jeux d'écriture au service d'hémodialyse de l'Hôpital Lyon Sud, HCL
timer minutes de lecture minute de lecture

Copier le lien
DIALYS'ART est un projet d'art-thérapie en service d'hémodialyse. En passant par le corps, les sens la couleur et la matière, l'approche artistique offre une possibilité d'apaisement aux patients durant leur soin. Le 5 avril de l'Hôpital Lyon Sud, HCL, exposition des oeuvres des patients.

Cliquez sur l'image pour obtenir le format original

ART-THÉRAPIE AU PROFIT DE PATIENTS DIALYSÉS

LA FONDATION APICIL, CONTRE LA DOULEUR SOUTIENT LE DISPOSITIF DIALYS’ART MIS EN OEUVRE DANS LE SERVICE DE NÉPHROLOGIE DE L'HÔPITAL LYON SUD DES HOSPICES CIVILS DE LYON. L’ART-THÉRAPIE EST UN MOYEN DE METTRE L’ART AU SERVICE DE LA SANTÉ DU PATIENT.

Dialys’art permet aux patients de vivre un temps d’écoute, de plaisir et de détente à travers la création (peinture, écriture, collage, etc…). Le patient met en jeu son expression, son potentiel artistique et développe son imagination et sa créativité. Il agit et se met en mouvement dans une démarche créative pour partager émotions et inquiétudes. À terme, l’objectif de ce projet étendu sur 10 mois, est une amélioration de la santé générale du patient, qu’elle soit psychique ou physique.


La Fondation APICIL contre la douleur a apporté son soutien pour le financement du poste de l’art-thérapeute Anne Jalard et du matériel à hauteur de 6 000 €. Ce projet a débuté en septembre 2018 et aboutira le 5 avril 2019 par une exposition des oeuvres réalisées par les patients au sein du service d’hémodialyse de l’hôpital Lyon Sud, HCL.


CONSTAT

Les patients hémodialysés sont des patients globalement très confrontés à la douleur (atteints de poly-pathologies, diabète, ou maladies vasculaires). Ils ont moins accès aux traitements antalgiques médicamenteux. Les patients sont dialysés 3 fois par semaine. Ils sont alités durant environ 4h. Le temps passé en dialyse est de 12h par semaine. Le soin médical nécessaire, lourd et répétitif, ainsi que la maladie et les douleurs engendrées s’accompagnent également souvent de souffrances psychiques pour ces personnes (anxiété, angoisse, dépression, culpabilité, perte du goût de vivre, liens sociaux mis à mal, isolement). Toutes les difficultés des patients se répercutent sur l’équipe qui demande un temps particulier pour évoquer, exprimer ou parfois décharger ses émotions. Les patients sont en demande d’attention, d’écoute et d’activité. Le personnel soignant n’a pas toujours le temps nécessaire pour écouter, considérer et « soigner le relationnel » auprès de chacun. L’art-thérapie est une approche de soin non-médicamenteux pour le traitement de la douleur complémentaire aux traitements habituels.


LE PROJET DIALYS'ART


L’art-thérapeute Anne Jalard passe au chevet des patients avec son chariot de matériel artistique (peinture, collage, modelage, poème…). Elle propose de s’exprimer avec la couleur, la matière, le mouvement sur le papier et accompagne la création plastique. La matière permet une expression des émotions et le support artistique devient source d’échanges et d’évasion. Le temps de la dialyse qui paraît long s’accélère : le patient passif devient acteur de son oeuvre.

Concrètement, le patient peut :

• Peindre avec des pinceaux, des outils (coton-tige…) ou ses doigts,

• Dessiner aux feutres, aux crayons aquarelles, à la craie grasse,

• Feuilleter des magazines pour en découper des images qu’il aime, qu’il assemble et qu’il colle,

• Écrire des mots, des phrases, des textes à partir de thèmes proposés,

• Admirer des tableaux d’artistes, écouter leur histoire,

• Écouter des contes ou des lectures choisies,

Les travaux des patients, qui le souhaitent, sont publiés dans le journal interne des patients.


"C’est un moyen de rendre l’obligation des séances de dialyse moins contraignante. Ce n’est pas juste d’occuper les patients mais c’est leur permettre d’exprimer des sentiments souvent non formulés qui restent en eux : colère, injustice par rapport à la maladie, servitude du temps consacré aux séances. On voit des oeuvres qui disent beaucoup ! Le tout crée une ambiance très conviviale, de bienveillance les uns envers les autres, d’entraide. Un vrai plus pour le service, les soignants et les patients…"

Dr. Grégoire BASSE, service de néphrologie, dialyse et nutrition rénale.


PÉRENNISATION DU PROJET

Dialys’art pourrait permettre d’approfondir l’expérience par la mise en place d’une recherche scientifique sur le sujet : quelles modifications la pratique régulière de l’art engendre biologiquement sur le cerveau ?

Les bénéfices obtenus auprès des patients, appuyés par les résultats des questionnaires et des échelles de douleur, appuieront le renouvellement de ce type de dispositif au sein du service de dialyse.


Pour des témoignages de patients et plus d'informations sur le projet, téléchargez le communiqué de presse en pdf


CONTACT PRESSE

FONDATION APICIL CONTRE LA DOULEUR

Wilma ODIN-LUMETTA

Attachée de presse

06 83 90 25 64

wilma.odin@buro2presse.com

  • Bien-être
  • Innovation - e-Santé
  • Médecine
  • Santé

Autres actualités de la marque

inscrit avec succès

Félicitations, vous êtes inscrit sur BABBLER !

Pour découvrir dès maintenant toutes les actualités qui vous attendent sur Babbler, consultez votre newsfeed !

Vos domaines ont été préselectionnés. Vous pouvez les compléter en cliquant ici

  • Bien-être
  • Innovation - e-Santé
  • Médecine