Contacter le RP

Pour utiliser cette fonctionnalité, vous devez bénéficier d'un compte Babbler.

arrow_back

Babbler permet aux journalistes et communicants de collaborer plus simplement.

En vous connectant, vous pourrez accéder gratuitement aux espaces presse des centaines d'entreprises de vos secteurs qui sont sur Babbler, entrer en contact direct avec leurs équipes RP mais aussi y partager vos prochains sujets !

Leurs espaces presse sont sur Babbler :

Vous êtes à 1 clic de l'inscription !

Précédent

Content de vous revoir !

Communiqué de presse

La cosmétique ne devrait pas (toujours) avoir de sexe !
timer minutes de lecture minute de lecture

Copier le lien

Cliquez sur l'image pour obtenir le format original

TAXE ROSE / Pourquoi un cosmétique identifié comme féminin est-il presque toujours plus cher que son équivalent masculin ?

Gels douche, mousses à raser et déodorants sont le plus souvent marketés différemment selon le sexe. Pour autant, leurs formules sont parfois identiques ou très proches, seul le parfum varie légèrement. Mais côté prix, c’est souvent le produit “féminin” le plus cher, c’est ce qu’on appelle la taxe rose (ou pink tax).


Cette “taxe” (qui n’a rien d’officiel évidemment) est liée à un marketing genré qui fluctue (prix, packaging, communication…) en fonction du caractère masculin ou féminin de la cible. Pourtant, accepter de payer plus cher un produit uniquement parce qu’il a été marketé pour les femmes est absurde, d’autant plus quand on sait que celles-ci gagnent souvent moins que les hommes.



Le mouvement Slow Cosmétique invite à regarder les produits d’un œil critique sans se laisser berner par les sirènes du marketing cosmétique. Les lauréats de la Mention Slow Cosmétique s’engagent à ne pas pratiquer ce marketing genré qui sert essentiellement à étendre des gammes cosmétiques pour générer encore plus de bénéfices.







MARKETING BEAUTÉ / La peau des hommes justifie-t-elle vraiment des soins cosmétiques spécifiques en dehors du rasage ?


La peau des hommes est plus épaisse et sécrète plus de sébum et de sueur. On a donc tendance à dire que la peau des hommes est plus « grasse », même si tous ne sont pas dans ce cas dermatologiquement parlant. C’est ce qui explique les produits spécifiques qui leur sont proposés dans les rayons cosmétiques, bien souvent très légers, fluides et frais. En réalité, ils sont adaptés aux peaux grasses en général, qu’elles soient féminines ou masculines, c’est donc le type de peau qui importe et non le sexe.


Un homme peut-il donc avoir besoin d’un soin “peau sensible” ou “peau sèche” ? Oui, parfois. Les experts le savent bien :


“On compte une peau plus facilement irritable chez 1/3 des hommes. Cette irritabilité de la peau résulte de facteurs externes (rasage, soleil, tabac, lotions après-rasages agressives sur la barrière cutanée), et internes (flux sanguin facial plus élevé, donc peau plus sujette aux rougeurs).”

Nina Roos, dermatologue (source www.docteurninaroos.fr)


“Un homme à la peau atopique a besoin de soins émollients et protecteurs avant tout, bien plus que de soins frais et fluides comme ceux qu’on propose au rayon masculin.”

Julien Kaibeck, cosmétologue (source www.lessentieldejulien.com)


C’est donc évident du point de vue dermatologique, la peau des hommes et des femmes ne nécessite pas des produits différents, juste d’adapter sa routine à son type de peau. En Slow Cosmétique, on considère alors comme plus logique de segmenter une gamme cosmétique par type de peau plutôt que par genre. Eh oui, il y a des peaux grasses chez les femmes, et des peaux sèches chez les hommes !



SLOW COSMÉTIQUE / Une cosmétique mixte est-elle possible ?


Oui ! Face à certaines absurdités marketing, la Slow Cosmétique invite les consommateurs à choisir en fonction de leur type de peau, et non en fonction du packaging. Ils sont aussi invités à utiliser des soins naturels et universels pour leur hygiène-beauté au quotidien.


3 exemples de produits naturels qui conviennent aussi bien aux hommes qu’aux femmes :



1-Le gel d'aloe vera : Il apaise la peau irritée par le rasage ou l'épilation, peut se mélanger à un peu d'huile pour devenir soin de jour hydratant, démêle les cheveux et lifte le contour des yeux.


2-L'huile de jojoba vierge et bio : À la fois sérum anti-âge à masser le soir et/ou le matin sur le visage, elle est aussi une huile de massage bonne à tout faire et une belle base pour les huiles essentielles.


3-Le savon à froid neutre : Le savon à froid est naturellement surgras et idéal pour la toilette de toute la famille. Il lave sans agresser et est biodégradable.


On trouve ces produits auprès des artisans lauréats de la Mention Slow Cosmétique sur Slow-cosmetique.com


La Slow Cosmétique ramène du sens dans nos achats

Toutes les actions du mouvement Slow Cosmétique sur Slow-cosmetique.org


Le mouvement Slow Cosmétique® milite depuis 2012 pour une beauté plus écologique et sensée. L'Association Slow Cosmétique (Slow-cosmetique.org) mène des campagnes militantes pour sensibiliser l'opinion et son jury bénévole remet plusieurs fois par an la Mention Slow Cosmétique aux artisans engagés avec des formules propres, un marketing raisonnable et un ancrage artisanal et local. 188 marques ont été récompensées à ce jour, et la plupart vendent leurs produits en direct sur la Marketplace collaborative Slow-cosmetique.com.

  • Actu
  • Beauté
  • Bien-être
  • Cheveux
  • + 1
  • Corps

Autres actualités de la marque

inscrit avec succès

Félicitations, vous êtes inscrit sur BABBLER !

Pour découvrir dès maintenant toutes les actualités qui vous attendent sur Babbler, consultez votre newsfeed !

Vos domaines ont été préselectionnés. Vous pouvez les compléter en cliquant ici

  • Actu
  • Beauté
  • Bien-être