Contacter le RP

Pour utiliser cette fonctionnalité, vous devez bénéficier d'un compte Babbler.

arrow_back

Babbler permet aux journalistes et communicants de collaborer plus simplement.

En vous connectant, vous pourrez accéder gratuitement aux espaces presse des centaines d'entreprises de vos secteurs qui sont sur Babbler, entrer en contact direct avec leurs équipes RP mais aussi y partager vos prochains sujets !

Leurs espaces presse sont sur Babbler :

Vous êtes à 1 clic de l'inscription !

Précédent

Content de vous revoir !

Communiqué de presse

Le Conseil de l'Ordre des Avocats : à quoi sert-il ?
timer minutes de lecture minute de lecture

Copier le lien

Message publié sur réseaux sociaux



Le Conseil de l’Ordre des Avocats : à quoi sert-il ?



Initialement, je pensais qu’il veillait au bon ordre de l’exercice d’une profession.

C’est bien la désignation qu’il s’est donné, pas vrai ? L’ORDRE !


Le gars chargé d’appliquer cet ordre dans son équipe, s’appelle un bâtonnier. Si les membres de sa bande ne se tiennent pas correctement, il leur fout des coups de bâton d’où l’appellation : bâtonnier…


Si je continue à faire l’andouille, vous n’allez pas me prendre au sérieux et pourtant, le sujet que je souhaite vous présenter est on ne peut plus sérieux.


Blague mise à part, il y a bien un bâton quelque part et il s’appelle plutôt « hampe ». Au Moyen Age, le bâtonnier était chargé de porter la hampe (barreau) de la bannière de la Confrérie de Saint Nicolas à laquelle appartenaient les avocats.


Mais ne compliquons pas avec les détails historique car c’est plutôt le présent qui m’intéresse et surtout le futur immédiat car je suis un peu inquiet pour les générations futures et vous allez vite comprendre pourquoi.


Je suis en bisbille avec le Bah ! Tonnier de mon territoire à savoir celui qui se trouve au Tribunal de Grande Instance de Nice (Alpes-Maritimes : 06300). Bah ! Et c’est bien pourquoi l’orthographe de « bâtonnier » ne méritait pas plus de fioriture à mon avis. Bah ! Bah ! Et rebah !


De quoi est-ce qu’il retourne ? Et soyons clair et précis dans l’exercice épistolaire puisque je suis écrivain et ancien ingénieur ce qui vous laisse imaginer facilement que je suis un esprit cartésien d’abord et un adepte des envolées lyriques après.


Voici…


Le bâtonnier, avocat élu par ses confrères et consœurs, est notamment chargé de la discipline de la profession d'avocat. Bien ! Jusque là, ça va !


Un avocat que j’ai sollicité s’est trompé dans son analyse. Je dispose de cette preuve de façon formelle.


Bah ! à nouveau : l’erreur est humaine, pas vrai ? Tout le monde en fait.


Moi, dans mon passé professionnel, si j’avais fait une telle erreur, un bâtiment pouvait s’écrouler en provoquant des dizaines de morts.


Au pire, lorsque je commettais une erreur sans grandes conséquences, je faisais amende honorable. C’est une question d’honnêteté. Ça existe toujours l’honnêteté ? Rassurez-moi !


Dans le cas présent, le bâtonnier responsable de ses ouailles adopte une stratégie imparable : il ne répond pas ! Il fait l’autruche : il cache son bec dans le sable ! Si vous lui adressez une lettre polie et respectueuse, il réagit comme font tous les gens qui fuient leurs responsabilités : il vous emmerde ! Il ne prend pas la peine de vous répondre et fait comme s’il n’avait rien reçu.


Bonjour la courtoisie !


Si vous lui envoyez une lettre beaucoup plus musclée, il répond quand même. Il fait sa mijaurée, se trouve offusqué pire qu’une vieille dame à qui on vient de tirer les moustaches et vous répond une chose : qu’il ne vous répond pas…


« Monsieur » ne répond pas à un loqueteux comme toi qui ne sait pas manier la langue française comme lui le souhaite.


En fait j’ai un tordu devant moi qui ne veut pas admettre qu’un de ses confrères a commis une erreur et qui préfère se débiner plutôt qu’honorer ses augustes fonctions de Grand Responsable de la Confrérie de Saint Nicolas et des Avocats de Nice qui s’abritent derrière le Bâtonnier en implorant son aide car ils veulent encore figurer au repas de fin d’année à Noël.


La bande de dégonflés dont je parle est constituée principalement de deux personnages :

1-Le bâtonnier : Maître Valentin CESARI joignable au 04 93 85 12 03.

2-L’avocat qui s’est gouré : Maître DEUR Nicolas joignable au 04 93 80 38 26.


J’invite vivement ces deux gaillards à déposer plainte pour diffamation. Oh que oui !


Déposer plainte, c’est ce que j’ai fait : le juge d’instruction a estimé que cette plainte est irrecevable… Bon !


Les conséquences de la gourance de Maître DEUR ?

Il y a eu pas moins de cinq procédures par la suite pour arriver à une conclusion évidente : le juge s’est trompé…

Je vous avais dit que l’erreur est humaine encore faut-il ne pas jouer au bêta et admettre loyalement que l’on a fauté. C’est une marque de courage, pas de déshonneur.


En l’occurrence, cette faute de la justice m’a coûté à ce jour environ trente mille euros.

Je ne parle pas de ma propriété de huit cent mille euros qui est devenue invendable compte tenu de l’analyse fantaisiste de Maître DEUR qui doit impérativement retourner à l’école pour réapprendre la langue française. Je lui demandais d’interpréter un article du cahier des charges : il a analysé « noir » là où c’est écrit « blanc ».


Les conséquences de cette bourde du Conseil DEUR et consorts ont été nettement plus graves au niveau pénal. Plaintes et instructions sont actuellement en cours.


Et enfin, à propos de conseil, je vais vous en donner un bien bon mes chers amis : lorsque vous sollicitez un avocat, vérifiez bien qu’il écrit correctement la langue française et qu’il la comprend. Si vous avez affaire à un ignare et qu’il vous facture ses conseils, c’est comme si vous alliez acheter de la nourriture périmée au magasin.


Faudra alors se faire rembourser la marchandise pourrie. C’est bien l’objet de ma démarche auprès de ce conseil de l’ordre niçois plutôt brouillon, permissif et escroc puisque complicité il y a.


François RATAJ


  • Politique - Société
  • Social
inscrit avec succès

Félicitations, vous êtes inscrit sur BABBLER !

Pour découvrir dès maintenant toutes les actualités qui vous attendent sur Babbler, consultez votre newsfeed !

Vos domaines ont été préselectionnés. Vous pouvez les compléter en cliquant ici

  • Politique - Société
  • Social