Ecole Koenig

Contacter le RP

Pour utiliser cette fonctionnalité, vous devez bénéficier d'un compte Babbler.

Télécharger ce contenu

Communiqué de presse

L’Ecole Koenig développe un cours de musique destiné aux 0-3 ans
timer minutes de lecture

Copier le lien

Ce n'est que le début...


Les êtres humains sont naturellement musicaux, autrement la musique n’existerait pas. L’oreille de l’enfant devrait être développée le plus tôt possible pour que les bénéfices perdurent tout au long de sa vie. C’est pourquoi Joan Koenig a développé une nouvelle méthode, Baby Musiking, pour les enfants de 0 à 3 ans, qui permet aux enfants de développer leur oreille musicale, leur intellect, l'acquisition du langage et même la marche...


Pourquoi avoir commencé les cours de Baby Musiking ?

Musiking est un mot ancien d'origine allemande qui signifie littéralement "faire de la musique". Les bébés sont naturellement musiciens : le premier échange d’un bébé avec sa mère est musical. C’est ce qu’on appelle le mamanais. Partout dans le monde, les parents parlent mamanais avec leurs enfants. Différent dans toutes les langues, les caractéristiques sont cependant identiques : chantant, psalmodique et répétitif. C’est ainsi qu’un bébé apprend, via le lien émotionnel que sa mère crée à travers ce dialogue musical.


Quels sont les bénéfices de la musique sur les bébés ?

Apprendre qu’un certain ton s’appelle Do est exactement le même processus que de dire que le ciel est bleu. C’est une abstraction totale, mais les enfants le mémorisent sans efforts et est utile aussi bien dans la musique ainsi que dans l’acquisition du langage, qui reposent tous les deux sur la perception auditive : meilleure est la perception auditive de votre enfant, meilleures ses compétences langagières seront. Les enfants exposés tôt et régulièrement à la musique sont capables d’apprendre une deuxième, parfois même une troisième langue, sans effort : la période critique pour le développement musical et linguistique est exactement le même, les enfants apprennent ces deux compétences de la naissance à l’âge de 7 ans.


Plus leurs fonctions de traitement auditif fonctionnent, le plus de facilité l’enfant démontrera et le plus loin il ira en termes d’acquisition du langage, et pourra même surpasser d’éventuels retards et troubles du langage, tout en développant son système nerveux et sa mémoire.


La recherche nous montre maintenant que beaucoup se joue avant le premier anniversaire de l’enfant. Si à l’âge d’un an, un enfant est déjà accoutumé à différents langages et styles de musique, sa palette linguistique n’en sera que plus riche. C’est ainsi que se développe le bilinguisme, et le fonctionnement est le même pour la musique. Pratiquer la musique avec des bébés pose les fondations vitales pour l’ensemble de leur développement cérébral.


Les cours de Baby Musiking se concentrent sur la synchronisation. C’est ce que nous offre la musique, contrairement à toutes les autres formes d’art. La musique ne devient possible que lorsque qu’on bouge et joue ensemble. Quand les enfants participent à une activité musicale, ils développent une incroyable prise de conscience intuitive, émotionnelle et physique des uns et des autres, et la recherche démontre que ces enfants font preuve de plus d’altruisme[1]. Ils développent également une forte connexion émotionnelle avec la personne avec qui ils font de la musique.


Apprendre la musique à travers l’incarnation est vitale pour ces jeunes enfants, comme les recherches prouvent que les bébés bougeant et rebondissant sur la musique développent leur système vestibulaire, dont ils ont besoin pour être capable de marcher et même de lire. Encore plus aujourd’hui alors que le science alerte sur la passivité causée par une exposition aux écrans excessive qui met en danger toute une génération d’enfants.


La science prouve également ce que nous savons déjà : on apprend mieux quand on est heureux. La musique rend les bébés très heureux ! Cette exposition précoce à la stimulation musicale les accompagnera tout au long de leur vie.



A Propos de Joan Koenig


Joan Koenig est la fondatrice de L’Ecole Koenig – American Conservatory, Preschool & Kindergarten. Elle a écrit la Méthode Koenig qu’elle applique dans son école, donnant à la musique une place centrale de son programme éducatif. En ce moment, elle écrit un livre compilant 30 ans de ses recherches personnelles, expériences et observations sur la manière dont la musique affecte le cerveau de l’enfant.


Joan Koenig a commencé le piano à l’âge de cinq ans et la flûte à l’âge de neuf ans. Elle sort diplômée de Juilliard School en 1981, puis poursuit ses études en France auprès de Jean Pierre Rampal et Alain Marion, et en Suisse auprès de Aurèle Nicolet. En Europe, Joan a joué comme soliste et musicienne de chambre avec Alexander Lagoya, Patrice Fontanarosa et Frédérique l’Odéon, parmi tant d’autres.


Passionnée d’enseignement, Joan a enseigné dans plusieurs conservatoires parisiens avant de décider de créer l’Ecole Koenig – American Conservatory. Koenig a été rapidement rejoint par Betsy Schelsinger qui reprend la direction de l’American Conservatory en 2015. Depuis, l’école n’a jamais cessé de développer ses programmes.


Joan a lancé plusieurs « premières » dans l’école et en France. L’Ecole Koenig a été la première école musicale en France à proposer un programme de jazz aux enfants. Joan a également lancé une série de master class de jazz avec des musiciens renommés comme Herbie Hancock, Branford Marsalis et John McLaughin. Les bonnes idées étant vouées à être reproduites, tous ces programmes existent désormais dans les écoles à travers la France.


Tout en élevant deux enfants bilingues, Joan commence à être intriguée par la relation entre la musique et le langage, et développe son propre programme bilingue permettant aux enfants d’apprendre le français et l’anglais en utilisant la musique comme vecteur. La recherche de Joan Koenig et son travail innovant avec la musique et la petite enfance, ainsi que son équipe pédagogique talentueuse, a fait gagner à l’école une solide réputation dans la communauté parisienne.


Joan a été invitée à la conférence « The Neuroscience of Art » en 2014 à la Salzburg Global Seminar. Elle continue de collaborer avec la communauté neuroscientifique à travers le monde en partageant ses données empiriques, et en intégrant les éléments importants de la recherche de pointe à ses programmes en constante évolution.





A propos de l’Ecole Koenig


Joan Koenig a fondé l’Ecole Koenig – the American Conservatory en 1986 avec un total de 10 élèves. Au début de l’année scolaire suivante, l’Ecole Koenig comptait 100 admissions.


Suite de sa recherche, the Preschool for Music & Art ouvre ses portes en 2008. Les résultats de ce programme sont exemplaires en musique tant sur le niveau musical que linguistique. The Preschool for Music and Art, devenu le Kindergarten en 2013, a connu un tel succès qu’un deuxième campus a ouvert en 2013, et un troisième a été inauguré en septembre 2016.


Aujourd’hui, l’Ecole Koenig compte 400 étudiants et 300 familles entre The American Conservatory et le Kindergarten.

 

Fin du Communiqué de Presse

Plus d'information : www.ecolekoenig.com


[1] Joint music making promotes prosocial behavior in 4-year-old children! Sebastian Kirschner, Michael Tomasello, Department of Developmental and Comparative Psychology, Max Planck Institute for Evolutionary Anthropology, 04103 Leipzig, Germany

  • Actu
  • Culture
  • Éducation
  • Éducation - RH
  • + 8
  • Enseignement
  • Famille
  • Jeux
  • Kids
  • Musique
  • Politique - Société
  • Puériculture
  • Social

Autres actualités de la marque