Contacter le RP

Pour utiliser cette fonctionnalité, vous devez bénéficier d'un compte Babbler.

arrow_back

Babbler permet aux journalistes et communicants de collaborer plus simplement.

En vous connectant, vous pourrez accéder gratuitement aux espaces presse des centaines d'entreprises de vos secteurs qui sont sur Babbler, entrer en contact direct avec leurs équipes RP mais aussi y partager vos prochains sujets !

Leurs espaces presse sont sur Babbler :

Vous êtes à 1 clic de l'inscription !

Précédent

Content de vous revoir !

Communiqué

L'urgence de programmer la réouverture de la Restauration Hors-Domicile
timer minutes de lecture minute de lecture

Copier le lien
La Coopération Agricole lance un appel : Il est urgent de programmer la réouverture de la Restauration Hors-Domicile

Cliquez sur l'image pour obtenir le format original

Depuis le début de la période du confinement, les coopératives agricoles sont au rendez-vous. Elles se sont réorganisées pour pallier les nouvelles contraintes liées à la crise sanitaire et se sont adaptées pour continuer à nourrir les Français.

La production agricole et agroalimentaire a tenu bon mais elle subit une perte d’activité et certaines filières sont en danger. Pour limiter les pertes économiques il est urgent de programmer la réouverture des circuits RHD (Restauration Hors Domicile).

 

A la suite de la fermeture des restaurants, des entreprises et des établissements scolaires, le marché de la RHD a marqué un arrêt quasi complet puisque seules 19% des commandes subsistent. En se combinant avec le ralentissement de l’export et les surcoûts logistiques, une perte importante de débouchés pour les coopératives agricoles est aujourd’hui avérée. Cette situation entraine une baisse de valorisation de certaines matières premières et une perte de revenus pour les entreprises, ce qui provoque de graves problèmes économiques pour certaines filières, notamment les filières céréales (dont l’orge de brasserie), viande, lait et vin.

 

« J’alerte sur la crise économique qui menace très fortement certaines de nos filières. La chaîne alimentaire et les entreprises ont répondu au défi de la continuité alimentaire, grâce à la mobilisation des agriculteurs et des salariés. Faire face à un risque de rupture dans la chaîne alimentaire n’est pas le seul problème à régler : en parallèle de la crise sanitaire, la crise économique atteint déjà nos entreprises, avec des répercussions à prévoir sur nos exploitations. Trois facteurs l’expliquent : la quasi-fermeture de la RHD, le ralentissement radical de l’export et les surcoûts liés à la gestion de crise », déclare Dominique Chargé, président de La Coopération Agricole.

 

Les dépenses d’alimentation des ménages représentent 13,3% de leurs dépenses et 7,7% sont destinés à des services d’hôtellerie, café et restauration. Le report de la consommation de la restauration hors foyer sur les achats des ménages en grande distribution ne se fait pas à valeur constante et la consommation alimentaire en grande distribution ne compense pas les pertes sur les autres marchés.

 

Pour limiter l’impact de la crise économique sur certaines filières très exposées, il est indispensable d’anticiper dès maintenant des mesures et de permettre un plan de relance rapide. Dans cet objectif, La Coopération Agricole demande que soit programmée, aussi vite que possible, la réouverture des circuits RHD, dans tous les établissements permettant le respect des distanciations sociales garantes de la sécurité des convives et des salariés.

 

« Même si nos activités ont pu continuer pendant cette période, nous avons besoin de soutien de la part des pouvoirs publics, notamment pour les entreprises avec des marchés très orientés RHD. Dans un premier temps, une réouverture partielle de ces activités peut être envisagée avec la mise en place de systèmes de drive, de livraison à domicile et, bien sûr, le respect des distanciations sociales. Ne pas l’envisager rapidement revient à prendre le risque de fragiliser les filières à long terme. C’est d’autant plus crucial à prendre en compte à l’heure où l’indépendance agricole est une ambition réaffirmée », conclut Dominique Chargé.

 

 

 

 


Contacts presse

Mélodie Deneuve

06 89 75 30 04

melodie.deneuve@lacoopagri.coop

 

Hortense Grégoire :

hortense.gregoire@pressario.fr

 

Gypsie Bloch :

gypsie@pressario.fr

 

 

La Coopération Agricole en bref

Président : Dominique Chargé

Directrice Générale : Florence Pradier

 

La Coopération Agricole est la représentation unifiée des entreprises coopératives agricoles qui jouent un rôle incontournable dans l’économie agricole, agroalimentaire et agro-industrielle française

 

La Coopération Agricole en chiffres

 

2 300

entreprises coopératives (coopératives, unions et
sica) + 12 260 CUMA

 

¾

des agriculteurs adhèrent

à au moins 1 coopérative

85,4

milliards d’euros de chiffre d’affaires global (hors unions
de commercialisation)

 

40 %

du chiffre d’affaires de l’agroalimentaire français

 

Plus de 190 000salariés (filiales incluses)

 

 

 

93 %

des entreprises coopératives sont des PME ou TPE

 

Autres actualités de la marque

inscrit avec succès

Félicitations, vous êtes inscrit sur BABBLER !

Pour découvrir dès maintenant toutes les actualités qui vous attendent sur Babbler, consultez votre newsfeed !

Vos domaines ont été préselectionnés. Vous pouvez les compléter en cliquant ici