Contacter le RP

Pour utiliser cette fonctionnalité, vous devez bénéficier d'un compte Babbler.

arrow_back

Babbler permet aux journalistes et communicants de collaborer plus simplement.

En vous connectant, vous pourrez accéder gratuitement aux espaces presse des centaines d'entreprises de vos secteurs qui sont sur Babbler, entrer en contact direct avec leurs équipes RP mais aussi y partager vos prochains sujets !

Leurs espaces presse sont sur Babbler :

Vous êtes à 1 clic de l'inscription !

Précédent

Content de vous revoir !

Communiqué de presse

Mars Bleu : résultats d'une enquête sur le dépistage du cancer colorectal
timer minutes de lecture minute de lecture

Copier le lien
Le cancer colorectal cause 18 000 décès par an : il est l'un des cancers les plus fréquents. Roche dévoile à l'occasion de Mars bleu les chiffres forts de son enquête EDIFICE 6 sur le comportement des Français face au dépistage du cancer colorectal.

Cliquez sur l'image pour obtenir le format original

Le cancer colorectal cause 18 000 décès par an : il est l’un des cancers les plus fréquents. Roche dévoile à l’occasion de Mars bleu les chiffres forts de son enquête EDIFICE 6 sur le comportement des Français face au dépistage du cancer colorectal. C’est parce que près de 40% de la population cible n’a encore jamais réalisé de tests de dépistage que Roche organise activement une opération de sensibilisation avec plus de 120 stands de sensibilisation dans toute la France.


Le cancer colorectal : un cancer fréquent pour lequel le dépistage n’est pas encore suffisamment suivi


Le cancer colorectal est l’un des cancers les plus fréquents :  42 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année en France. Il représente 11,6 % des cancers masculins et 12,2 % des cancers féminins, ce qui fait de lui le troisième cancer le plus fréquent chez l’homme et le second chez la femme. Toutefois, il fait partie de ces maladies encore taboues, ce qui explique que sa prévalence reste mal connue.

Si ce cancer survient plutôt tardivement au cours de la vie (âge moyen au moment du diagnostic : 71 ans chez les hommes et 75 ans chez les femmes), il est préconisé de se faire dépister au moins une fois tous les deux ans à partir de 50 ans.


Cependant, les participations au dépistage restent encore relativement faibles. Selon l’étude Edifice 6, développé par l’observatoire EDIFICE-Roche (premier observatoire national sur la connaissance des comportements de la population face au dépistage et à la prévention des cancers) : au sein de la population cible, 62% ont déjà réalisé un examen de dépistage du cancer colorectal au cours de leur vie (qu'il s'agisse d'un test fécal, du nouveau test immunologique ou test Hémocult, ou d’une coloscopie), et 38% d’entre eux ne l’ont jamais fait. Par ailleurs, seules 4 personnes sur 10 (38%) suivent les recommandations sur la fréquence de l’examen de dépistage, c’est-à-dire tous les deux ans.


Un non-dépistage qui s’explique principalement par la négligence 


Afin de comprendre les freins liés à ce phénomène, Roche a interrogé via son enquête Edifice 6 les personnes qui y sont réfractaires. Les raisons avancées qui récoltent le plus de suffrages sont « je ne me sens pas concerné » ou « ce n’est pas prioritaire ».


Autre facteur important : on remarque que les personnes précaires sont moins nombreuses à avoir réalisé un dépistage au cours de leur vie (56% vs. 67% pour les personnes non-précaires). Les raisons de non-dépistage diffèrent selon le statut de précarité sociale : les personnes non-précaires sont plus nombreuses à évoquer leur indifférence au dépistage, quand les personnes précaires évoquent également souvent les raisons liées à l’examen (peur de l’examen, de son résultat) ou la crainte des hôpitaux/des médecins.


Roche France s’engage pour le dépistage du cancer colorectal via des dispositifs innovants


Pionnier dans la recherche en oncologie, Roche est un acteur engagé dans la lutte contre le cancer sous toutes ses formes. 1er investisseur en R&D dans la santé au monde, Roche va au-delà du développement de nouvelles molécules et approches thérapeutiques et mène des actions pour enrayer la maladie et permettre une meilleure prise en charge des patients.  


Les actions de Roche France pour Mars Bleu 2019


1)    Des stands de sensibilisation dans toute la France

Afin de toucher le grand public et faire comprendre l’importance du dépistage tous les 2 ans à partir de 50 ans, Roche propose cette année plus de 120 stands de sensibilisation dans toute la France. Pendant tout le mois de mars, les visiteurs pourront, à l’aide de lunettes 3D et casques de réalité virtuelle, comprendre le fonctionnement du côlon et l’évolution du cancer colorectal. Des colons gonflables seront également présents pour permettre au grand public de manipuler et toucher des masses cancéreuses. Des professionnels seront disponibles pour renseigner les visiteurs et répondre à leurs interrogations. 


2)    Le blog de Robert

Roche France soutient également le Blog de Robert. Cette plateforme permet de sensibiliser le grand public au cancer colorectal, notamment à travers des vidéos, des articles témoignages et des illustrations de données importantes sur le sujet… 


Ce communiqué est disponible en téléchargement en PDF.



  • Bien-être
  • Médecine
  • Santé

Autres actualités de la marque

inscrit avec succès

Félicitations, vous êtes inscrit sur BABBLER !

Pour découvrir dès maintenant toutes les actualités qui vous attendent sur Babbler, consultez votre newsfeed !

Vos domaines ont été préselectionnés. Vous pouvez les compléter en cliquant ici

  • Bien-être
  • Médecine
  • Santé