Contacter le RP

Pour utiliser cette fonctionnalité, vous devez bénéficier d'un compte Babbler.

arrow_back

Babbler permet aux journalistes et communicants de collaborer plus simplement.

En vous connectant, vous pourrez accéder gratuitement aux espaces presse des centaines d'entreprises de vos secteurs qui sont sur Babbler, entrer en contact direct avec leurs équipes RP mais aussi y partager vos prochains sujets !

Leurs espaces presse sont sur Babbler :

Vous êtes à 1 clic de l'inscription !

Précédent

Content de vous revoir !

Communiqué de presse

#WAW2019: jollyclick, le réseau social qui veut donner du sens au travail
timer minutes de lecture minute de lecture

Copier le lien
Paris, 24 mai 2019 - Le travail change plus vite que jamais. Mais pas pour le meilleur. A l'occasion de la 5ème Conférence internationale sur le bien-être au travail organisée par l'INRS et Perosh ce vendredi, il a été rappelé qu'1 Français sur 5 a le sentiment d'occuper un « job à la con » et que 85% des gens détestent leur emploi.
<p>Photo by Carl Heyerdahl - https://unsplash.com/@carlheyerdahl</p>

Cliquez sur l'image pour obtenir le format original

Photo by Carl Heyerdahl - https://unsplash.com/@carlheyerdahl

Paris, 24 mai 2019 - Le travail change plus vite que jamais. Mais pas pour le meilleur. A l’occasion de la 5ème Conférence internationale sur le bien-être au travail organisée par l’INRS et le réseau Perosh ce vendredi 24 mai, il a été rappelé qu’1 Français sur 5 a le sentiment d’occuper un « job à la con » et que 85% des gens détestent leur emploi. Le portrait dressé par ces études sur un certain type d’épuisement professionnel, appelé le « brown-out » par les psychologues du travail, peut littéralement être compris comme une perte de compréhension et de sens dans les objectifs poursuivis au travail.

jollyclick est convaincu d’avoir trouvé la solution à ce malaise. La startup a créé un réseau social qui référence et connecte tous les talents et les projets dans le monde entier. Fini le CV qui réduit les gens aux études et aux métiers. Fini aussi les offres d’emploi qui ne donnent pas sens aux gens. Au lieu de cela, jollyclick met en relation des co-fondateurs avec startups, des bénévoles avec des festivals de musique, des curieux avec des alpinistes, des passionnés avec des clubs de sport ou bien des freelances avec des projets en entreprise.

En rendant les projets et les talents visibles, la plateforme facilite la découverte de choses à faire qui font sens et qui aboutissent à de la reconversion professionnelle, de la mobilité interne ou des envies de rejoindre des projets sur son temps libre. Chacun trouve chaussure à son pied et peut aspirer à une vie plus équilibrée où l’on fait ce qu’on aime.


jollyclick, le réseau social qui veut donner du sens au travail

De plus en plus d’employés demandent du sens au travail et vont jusqu’à quitter leur emploi pour devenir freelances, entrepreneurs, intrapreneurs, slashers, bénévoles sur son temps libre, etc. Pourtant, les réseaux sociaux professionnels d’aujourd’hui ont été conçus pour un monde du travail traditionnel basé sur la relation hiérarchique employeur-employé. On utilise LinkedIn par défaut et on parle encore du bon vieux CV, des heures sup’, des lettres de motivation à rédiger et de qualifications qu’on n’a pas. Tout le monde s’ennuie et 85% des gens détestent leur emploi (Gallup, 2017). Nous ne pouvons plus laisser toutes ces vies se dilapider.

C’est pourquoi jollyclick a créé un réseau social qui donne du sens au travail. C’est une communauté conçue pour créer des relations constructives. Notre conviction est que chacun devrait faire ce qu'il aime. On croit dans une écologie du travail où les compétences, les intelligences et les désirs sont recyclés là où ils servent le mieux. Transcender le CV, plateformiser le sens, libérer les opportunités, automatiser le matching cognitif, c’est tout le projet de ce nouveau réseau social professionnel.

Concrètement, comment ça marche ? Inscrivez-vous gratuitement, remplissez votre profil et voilà ! Vous pouvez ensuite rejoindre des projets, rencontrer des talents, rendre vos initiatives visibles, suivre des aventures et participer à une communauté d’entraide.


L’IA au service du bien-être au travail

Derrière tout projet, il y a une équipe. Derrière tout projet réussi, il y a une dream team. Christopher des Fontaines, fondateur de jollyclick, en est convaincu depuis le tout premier jour. C’est pourquoi, en collaboration avec les laboratoires Epsylon (Université de Montpellier) et David (Université de Versailles), jollyclick s’est engagé dans de la recherche scientifique en psychologie et en data science pour déterminer ce qui faisait qu’un groupe humain réussissait ce qu’il entreprenait. A terme, l’objectif de l’IA en développement sera de créer des équipes de travail optimales en suggérant les bonnes personnes aux bons projets au bon moment.

Pour ce faire, l’IA apprend et déduit des données de l’utilisateur une série de probabilités concernant ses préférences, ses limites et ses forces. Sachant cela, la plateforme oriente ses suggestions de mise en relation et rend l’expérience de vie de chacun meilleure. Pourquoi ? Parce qu’on diminue le risque de mettre en relation des personnes qui vont mal travailler ensemble ou de proposer des activités qui ne seront pas adaptées à la personnalité de chacun. En effet, les études psychologiques menées indiquent pour le moment qu’il existe une corrélation entre la motivation et la personnalité. Bien que corrélation et causalité ne soient pas à confondre, nous faisons le pari que la personnalité est indirectement à l’origine de notre motivation et donc de nos compétences. La personnalité mène à la motivation, la motivation mène à la passion, la passion mène au talent.


Le réseau social pionnier de l’ethics by design

Le récent scandal qui implique la fuite des données personnelles de 83 millions d’utilisateurs Facebook vers Cambridge Analytica était prévisible. Le business model des réseaux sociaux comme Facebook reposent directement et indirectement sur les données. Les données personnelles des utilisateurs ont été marchandisées depuis près de 20 ans et aujourd’hui plus que jamais, les utilisateurs craignent pour leur intégrité et la protection de leur vie privée. La confiance des utilisateurs pour les grands acteurs du web a été endommagée. Pourtant, la confiance, le respect et la politesse devraient être au fondement même d’un réseau qui se dit « social ».

Pour restaurer une relation de confiance avec ses utilisateurs, jollyclick a mis en place une politique de traitement responsable des données personnelles qui garantit l’anonymat des utilisateurs et protège leur vie privée. La startup a conclu un partenariat de recherche privé avec Visions, une plateforme de gestion des autorisations qui redonne aux utilisateurs le pouvoir sur leurs données personnelles et interdit leur utilisation frauduleuse par les entreprises labellisées.

jollyclick a fait appel à Visions non seulement pour se démarquer en matière de gestion éthique et transparente des données de ses utilisateurs, mais aussi pour restaurer un climat de confiance dans la relation U2S (User-to-Service) qui in fine – jollyclick et Visions vont mener, avec le Security and Transparency Lab de l’Université du Luxembourg un projet de recherche expérimentale à cette fin – devrait aboutir à une circulation des données plus fluide et plus stable.


Contact presse

Christopher des Fontaines

christopher@jollyclick.com

+33 6 24 54 24 67

Autres actualités de la marque

inscrit avec succès

Félicitations, vous êtes inscrit sur BABBLER !

Pour découvrir dès maintenant toutes les actualités qui vous attendent sur Babbler, consultez votre newsfeed !

Vos domaines ont été préselectionnés. Vous pouvez les compléter en cliquant ici