Contacter le RP

Pour utiliser cette fonctionnalité, vous devez bénéficier d'un compte Babbler.

arrow_back

Babbler permet aux journalistes et communicants de collaborer plus simplement.

En vous connectant, vous pourrez accéder gratuitement aux espaces presse des centaines d'entreprises de vos secteurs qui sont sur Babbler, entrer en contact direct avec leurs équipes RP mais aussi y partager vos prochains sujets !

Leurs espaces presse sont sur Babbler :

Vous êtes à 1 clic de l'inscription !

Précédent

Content de vous revoir !

Événement

Endométriose : "ENDOCAP" - Mesurer le degré de handicap des patientes atteintes de cette pathologie
timer minutes de lecture minute de lecture

Copier le lien
La Fondation APICIL, L'Unité de Recherche Risques Cliniques et Sécurité en Santé des Femmes et en Santé Périnatale de l'Université Versailles Saint-Quentin en Yvelines, les CHI de Poissy Saint-Germain en Laye, Versailles ont le plaisir de vous convier au Point Presse
Du 19/04/2019-11:00 au 19/04/2019-12:30
Salle de visioconférence, Rez-de-chaussée À l’UFR des Sciences de la Santé, Simone Veil de l’Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines
Patientes souffrant d'endométriose I ©VéroniqueVédrenne-Fondation Apicil

Cliquez sur l'image pour obtenir le format original

Patientes souffrant d'endométriose I ©VéroniqueVédrenne-Fondation Apicil

PROGRAMME DE RECHERCHE « ENDOCAP » :

MESURER LE DEGRÉ DE HANDICAP DES PATIENTES SOUFFRANT D’ENDOMÉTRIOSE


VENDREDI 19 AVRIL 2019 À 11H


Salle de visioconférence, Rez-de-chaussée À l’UFR des Sciences de la Santé, Simone Veil

de l’Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines (UVSQ)

2 Avenue de la Source de la Bièvre, 78180 Montigny-le-Bretonneux


Contribuer à la reconnaissance de l'endométriose comme source de handicap, évaluer l'état de santé de la patiente atteinte d'endométriose avant et après son traitement, tels sont les objectifs de cette recherche.



En présence de :

Nathalie AULNETTE,

Directrice de la Fondation APICIL

Yasmine CANDAU,

Directrice de l’association ENDOFRANCE

Pr. Arnaud FAUCONNIER,

Professeur en gynécologie-obstétrique au CHI de Poissy Saint-Germain en Laye

Pr Pierre PANEL,

Professeur en gynécologie-obstétrique au Centre Hospitalier de Versailles

Stéphanie STARACI,

Psychologue-chercheuse, Unité RISCQ, Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines

Adeline DUCLOS,

Gestionnaire de l’Unité RISCQ, Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines

1 FEMME SUR 10 DANS LE MONDE EST TOUCHÉE PAR L’ENDOMÉTRIOSE

Au cours de ce point presse, le projet de recherche ENDOCAP sera présenté. Il est destiné à mesurer le degré de handicap des patientes souffrant d’endométriose. La Fondation APICIL et l’association ENDOFRANCE, l’Unité de Recherche Risques Cliniques et Sécurité en Santé des Femmes et en Santé Périnatale de l’Université Versailles Saint-Quentin en Yvelines, le Centre Hospitalier Intercommunal de Poissy/Saint-Germain-en-Laye, le Centre Hospitalier de Versailles et le Centre Hospitalier Universitaire de Tenon soutiennent ce projet novateur qui vise à améliorer la prise en charge de la douleur et permet de reconnaître l’endométriose comme source de handicap.

L’ENDOMÉTRIOSE EST DEVENUE UN ENJEU DE SANTÉ PUBLIQUE IMPORTANT

L’endométriose, dans ses formes les plus sévères à une incidence sur la qualité de vie des patientes. Une relation entre une augmentation de l’intensité de la douleur et une diminution de la qualité de vie a été également démontrée. Les douleurs liées à l’endométriose ont un impact sur la vie intime, sociale et professionnelle des patientes. À ce jour, aucun programme de recherche destiné à mesurer le degré de handicap des patientes souffrant d’endométriose n’existe. Le développement d’un tel programme de recherche contribue à une meilleure reconnaissance de cette maladie douloureuse ayant des conséquences directes sur le travail et la vie intime des femmes. Par ailleurs, le développement de connaissances précises sur le handicap lié à cette maladie permet de développer des programmes de soutien tels que l’accompagnement, le partage d’expérience et l’éducation thérapeutique. Le caractère innovant de ce projet de recherche est d’évaluer qualitativement et quantitativement le degré de handicap de 40 patientes souffrant d’endométriose avant et après la prise en charge médicale dans 3 centres hospitaliers de l’île de France (CHI Poissy, CH de Versailles, et CHU Tenon).

Pour plus d'informations, téléchargez l'invitation presse en pdf.

INSCRIPTION : Pour la bonne organisation de ce point presse, merci de confirmer votre présence auprès de Wilma Odin avant le 15 avril 2019.

CONTACT PRESSE FONDATION APICIL CONTRE LA DOULEUR

Wilma Odin-Lumetta - Attachée de presse

wilma.odin@buro2presse.com - 06 83 90 25 64

www.fondation-apicil.org


Autres actualités de la marque

inscrit avec succès

Félicitations, vous êtes inscrit sur BABBLER !

Pour découvrir dès maintenant toutes les actualités qui vous attendent sur Babbler, consultez votre newsfeed !

Vos domaines ont été préselectionnés. Vous pouvez les compléter en cliquant ici