Contacter le RP

Pour utiliser cette fonctionnalité, vous devez bénéficier d'un compte Babbler.

arrow_back

Babbler permet aux journalistes et communicants de collaborer plus simplement.

En vous connectant, vous pourrez accéder gratuitement aux espaces presse des centaines d'entreprises de vos secteurs qui sont sur Babbler, entrer en contact direct avec leurs équipes RP mais aussi y partager vos prochains sujets !

Leurs espaces presse sont sur Babbler :

Vous êtes à 1 clic de l'inscription !

Précédent

Content de vous revoir !

Vidéo

Le Professeur Véronique Billat prépare Marc Batard et sa cordée pour l'ascension de l'Everest en 2022 pour ses 70 ans.
timer minutes de lecture minute de lecture

Copier le lien
Le Professeur Véronique Billat prépare Marc Batard et sa cordée pour l'ascension de l'Everest en 2022 pour ses 70 ans.



L’ambition de ce projet est de démontrer que l’homme, soi-disant vieillissant, est capable de gravir les sommets sans oxygène à 70 ans, qui est l’âge moyen de l’espérance de vie active pour une population riche, grâce à son intelligence et une préparation scientifique de très haut niveau. 

Alors nous pouvons dire que Marc est à la hauteur de cette ambition en nous donnant la preuve que ses capacités physiologiques sont celles qu'il avait 20 ans plutôt alors qu'il débute tout juste sa préparation avec BillaTraining Lab - Son VO2max en est la preuve grâce à une fréquence cardiaque de plus de 180 battements par minute ce qui dépasse la simple valeur théorique de 130 bpm. Sachant qu'il bat au repos très lentement, il a donc une réserve d'augmentation du débit cardiaque du repos à l'exercice qui va lui permettre de disposer d'une puissance, d'une carburation à la hauteur des cette ...ascension record.

Mais cela ne suffit pas car au dessus de 7000m il faut disposer d'une réserve de puissance auxiliaire de celle fournit par l'utilisation de l'oxygène par les muscle pour  transformer notre carburant intramusculaire (glycogène) en énergie mécanique (vitesse ascensionnelle). 

C'est précisément une véritable qualité de sprinter court et long (100-4000m) qu'il faut avoir pour supporter ce déficit d'oxygène (sans masque). Marc a aussi cette qualité mais et nous allons travailler ce point fort par des HIIT (high intensity interval traning) dans les escaliers afin de développer spécifiquement les muscles des cuisses. 

Il faut aussi rêver et se laisser aller à ses sensation pour ne pas trop "gamberger" calculer car il est impossible de se donner des temps de passage et de spéculer sur des vitesses à telle ou telle point de l'ascension.  C'est donc ce facteur perception FONDAMENTAL que nous avons tester chez Marc en lui faisant réaliser le test de Rabit (lien) dans les escaliers du BillaTraining LAb.


Et là encore il remplit la case satisfaction en ayant démontré que à une consigne de sensation facile il répond par un rythme d’ascension qui effectivement va induire une sollicitation physiologique (VO2, fréquence cardiaque , débit ventilatoire, cardiaque vibration musculaire ..) qui va être largement sous maximale (60% de l'ensemble des facteurs), puis à la consigne "intensité moyenne" il en est de même pour la précision de son pilotage (80%) pour finir à 100% de VO2max à la consigne "ascension intensité dure" .

Son profil énergétique de puissance, endurance, sensation est équilibré ce qui va nous permettre de lui proposer un programme varié et facile à insérer dans un emploi du temps "d'artiste" peintre écrivain et promeneur au coté de sa chienne berger des Pyrénées !

Ses compagnons sont aussi très aptes mais cela était attendu de la part d'Homme jeunes et régulièrement en ascension pour leur travail de guide de très haute altitude. Ne reste que la technique alpiniste à acquérir que Marc leur apporte n'étant pas limité par sa condition physique.


Son record d’ascension de l’Everest sans oxygène en moins de 24 heures l’a fait entrer dans l’Histoire. C’était il y a 30 ans, un exploit physique hors-norme qui n’a jamais été égalé. Son nom est inscrit au Guinness des records. C’était en 1988, Marc avait 36 ans à l’époque et depuis il n’a cessé d’enchaîner les exploits.


Son nouveau défi : gravir à nouveau le toit du monde, toujours sans oxygène, pour ses … 70 ans en 2022 pour la bonne cause !


Marc Batard a fait le constat, au cours de sa carrière exceptionnelle, du manque de formation à la très haute altitude pour les professionnels de la montagne. Cette absence de formation est source de nombreux accidents en très haute altitude .


Marc décide de mettre son énergie au service d'un projet à sa mesure pour fonder la 1ère école de formation des métiers de Guide de Très Haute Montagne au Népal. Elle servira à perfectionner la technique et la sécurité des alpinistes à des altitudes inexistantes en Europe.


Marc Batard lance la caravane de la transmission pour soutenir le financement de l’école HIMS

Avec 8 étapes jusqu’en 2022, elle permettra aux partenaires, sponsors, mécènes, influenceurs, médias mais aussi guides et grand public de relever ce grand défi avec Marc !#MARCBATARD #EVEREST2022 #transmission #sécurité #ecoleHIMS #guidemontagne #défi #2022. 



SAVE THE DATE ETAPE 2020 #ANNAPURNA :  ASCENSION DE l'ANNAPURNA du 25 mars au 2 mai 2020

Contact Presse

Le village des Experts 

Murielle CHAMARANDE

rp@levillagesdesexperts.com 

06 80 91 9256 


Autres actualités de la marque

inscrit avec succès

Félicitations, vous êtes inscrit sur BABBLER !

Pour découvrir dès maintenant toutes les actualités qui vous attendent sur Babbler, consultez votre newsfeed !

Vos domaines ont été préselectionnés. Vous pouvez les compléter en cliquant ici